Labellisé PFT par le MESR depuis 2008
Centre privé agréé CIR 2017 - 2018 - 2019

Prototypage rapide

prototypes

Le prototypage rapide est un secteur d'activité qui consiste à un fabriquer un produit aussi rapidement que possible. Cela consiste essentiellement à transformer des données CAO 3D en pièces "réelles". Des pièces peuvent ainsi être produites en cours de conception et peuvent ainsi être utilisées pour aider à communiquer sur un produit, à résoudre des problèmes de conception, à tester des fonctions d'un produit, ou servir de support visuel.

Le prototypage rapide intègre trois notions essentielles : le temps, le coût et la complexité des formes.

  • Temps : l'objectif du prototypage rapide est de réaliser rapidement les modèles, dans un but de réduction des temps de développement des produits.
  • Coût : le prototypage rapide permet de réaliser des prototypes sans qu'il soit nécessaire de recourir à des outillages coûteux, tout en garantissant les performances du produit final. On est donc en mesure d’explorer différentes variantes du produit en cours d'élaboration afin de retenir la solution la plus appropriée.
  • Complexité des formes : les machines procédant par ajout de matière sont capables de réaliser des formes extrêmement complexes (inclusion, cavité…), irréalisables par des procédés tels que l'usinage par exemple.

Le prototypage rapide englobe une variété de technologies de plus en plus utilisées pour produire des modèles physiques, des pièces prototypes et ainsi les tester en "réel". Les matériaux mis en œuvre varient en fonction de la technologie utilisée, et incluent un large éventail de matières plastiques, de résines époxy ou uréthanes, de métaux et de panneaux en mousse.

Les technologies généralement associées au prototypage rapide comprennent l'impression 3D, l'UGV, ou encore la coulée de résines ou de métal. Cependant, le terme prorotypage rapide est typiquement associé aux techniques de fabrication additive couche par couche utilisées par les imprimantes 3D.

La démocratisation du prototypage rapide étend son usage jusqu’à la fabrication de pièces de production en petites séries. On parle alors de rapid manufacturing.

La fabrication additive couche par couche inclut entre autres la stéréolitographie (SLA), le frittage de poudres plastique ou métal (SLS), le dépôt de fil fondu (FDM) ou encore le Polyjet.

La coulée de résine ou de métal (sous pression ou sous vide) consiste, comme son nom l'indique, à verser directement dans un moule (en silicone pour la résine, et en plâtre pour le métal) le matériau désiré. De petites séries peuvent être produites par cette technique.

Chaque technologie a ses avantages et ses inconvénients (plus ou moins de précision, durée de l'impression de la pièce, dimensions des pièces, coût, etc.) qu'il faut considérer, c'est pourquoi nous recommandons de demander conseils auprès de la PFT Innovaltech pour vos réalisations destinées à l'impression 3D.